Clôture Parrainage 2017-2018 : des pistes pour l’avenir des services autour de la mobilité

Un parrainage pour explorer l’avenir

Le monde de l’automobile risque d’être bouleversé par deux constats :

  • Le développement rapide des technologies de connectivité qui va déporter peu à peu le produit automobile au profit des offres de service de mobilité. Certains acteurs de service après vente automobile commencent à entrevoir les atouts de cette nouvelle donne, mais la mutation ne fait que commencer assurément (à ce propos, on pourra se référer au livre blanc publié par l’INRIA en Mai dernier).
  • La congestion chronique du trafic automobile dans les zones urbaines (l’étude de V-trafic sur la région Ile de France fait état des difficultés des déplacements urbains sur cette région), due à la fois à l’augmentation du nombre de véhicules en circulation, mais aussi due à une offre de transports en commun dépassée par l’évolution sociétale. Cette densification du trafic ne fait qu’augmenter année par année et est perceptible sur le temps humain. En l’espace de quelques années  certaines zones périurbaines ont vu se saturer leurs places de stationnement , développant encore plus la congestion automobile.

bosch-2018-7

C’est dans ce  double constat que s’est imposé le parrainage de Franck CAZENAVE pour nos formations dédiées aux services de l’automobile et du véhicule. Président du Megacities institute pour BOSCH France & Benelux, les échanges avec Franck CAZENAVE ont permis d’ouvrir l’horizon de nos apprentis de LICENCES PRO. OMSA et MTSP.

 

Durant l’année, ce parrainage s’est concrétisé sur les actions suivantes:

  • Journée de passation de parrainage en septembre 2017, avec déjà, en préambule des premiers éléments de réflexion sur ce que sera la place de l’automobile demain.
  • Les apprentis de la LP OMSA ont pu lors de leur séquence internationale à Stuttgart, visiter le site principal de Bosch.
  • Certains apprentis ont pu assister à certaines conférences du 6 avril 2018, organisées dans le cadre d’URBAGORA par le Megacities Institute à l’ESSCA.
  • Les apprentis de LP MTSP ont pu, au mois de mai 2018, visiter le site BOSCH de St-Ouen
  • Enfin fin mai, une rencontre avec Franck CAZENAVE a permis de développer le ‘futur de l’automobile.

La remise des diplômes

bosch-2018-0Formés aux métiers d’encadrement des services que ce soit dans les services de l’automobile pour la LP OMSA (Organisation et Management des Services de l’Automobile) ou dans les services maintenance et technique dédiés aux véhicules pour la LP MTSP (Maintenance et Technologie: Systèmes Pluritechniques), ces apprentis qui feront certainement face à des évolutions de leurs métiers sans précédent à l’avenir, ont pu découvrir les résultats globaux présentés lors de cette remise des diplômes, qui a eu lieu sur le site de BOSCH DRANCY.

bosch-2018-9
Synthèse Tableau de bord des formations LP OMSA et LP MTSP

Pour la LP OMSA, les résultats sont excellents et démontrent toujours l’adéquation entre les objectifs de la formation et les entreprises du secteur. Avec un taux de 94 % d’insertion professionnelle  en sortie de diplôme, cette licence LP OMSA est plus que jamais la formation de référence pour les métiers de l’encadrement des services de l’automobile. Sur ces étudiants en insertion, il est à noter que 86 % restent dans les entreprises qui les ont formées. Le slogan « Formons ensemble les managers de l’après-vente » est donc vérifié !

bosch-2018-1Pour la licence MTSP qui regroupe trois spécialités (une centrée sur le diagnostic et l’analyse des équipements électriques et électroniques du véhicule, une sur l’expertise des carrosseries et enfin une dédiée à l’encadrement dans les services maintenance des ateliers intégrés aux entreprises ayant une flotte véhicule, les résultats sont plus diversifiés. Une fraction est dans une dynamique de poursuite d’étude (16%) toujours sur leur secteur d’activité en alternance.. Pour ceux qui sont en insertion professionnelle (76%), on mesure, comme la LP OMSA, la forte fidélité aux entreprises qui les ont formées (84% des LP MTSP restent dans leur entreprise).

Cette remise des diplômes a permis de mettre à l’honneur les apprentis ayant obtenu les meilleurs résultats :

  • Mihai Onoceinco pour LP OMSA Après-vente
  • Alix Drean pour LP OMSA Recyclage et Valorisation des Véhicules
  • Jules Eynard pour LP MTSP parcours OMSMETE
  • Julien Saubadu pour LP MTSP parcours TEV

La transmission des idées par Franck CAZENAVE

Enfin cette journée est une dernière occasion pour nos jeunes diplômés d’échanger avec leur Parrain.

Franck CAZENAVE a ainsi rappelé un certain nombre de principes technologiques qui font que l’automobile est en train de muter vers ce qu’il nomme le robomobile : L’évolution des processeurs, de la communication digitale, des capteurs et des logiciels qui intègrent de plus en plus des brides d’intelligence artificielle font que le positionnement de l’automobile comme un produit autonome aura tendance à disparaître. Cette compréhension de l’environnement technologique actuel et en devenir est capitale pour adapter les métiers et les services.

Quatre révolutions actuelles sont actuellement en cours pour aboutir au véhicule (qu’il soit individuel, partagé ou collectif) de demain:

  • L’énergie électrique pour la dynamique du véhicule qui finir par s’imposer. Les problématiques actuelles liés à l’environnement permettent de croire que les incitations gouvernementales se feront de plus en plus pressantes en direction de ce type de véhicule. En parallèle, la recherche sur les batteries aboutira aussi à des solutions beaucoup plus écologiques que maintenant. Les services ont à intégrer des méthodes nouvelles pour appréhender ces véhicules.
  • L’automatisation du véhicule, déjà très présente sur les nouveaux véhicules (aide à la conduite, freinage d’urgence) ne fera que se développer vers une autonomie totale de la conduite à terme. On peut comprendre que la responsabilisation du service augmentera considérablement devant d’éventuelles défaillances de ces systèmes d’automatisation.
  • La connectivité du véhicule sera grandissante et intéressera beaucoup d’acteurs comme les  autres véhicules, les infrastructures mais aussi les régulateurs de trafic, et les usagers eux mêmes qui pourront avoir accès à plus de services. Le service pourra aussi utiliser ses données pour mieux prévenir les interventions sur ses véhicules.
  • Le partage de données sera le vecteur économique du service de demain le plus important. Savoir analyser, gérer, interpréter des données en masse sera source de profit pour les acteurs qui seront  s’emparer de ces données. En cela on voit que les acteurs les mieux armés sont les grands entreprises d’internet comme Google (a titre d’exemple: RENAULT et GOOGLE ont signé un accord le 18 septembre 2018 qui fera date, permettant ainsi à Google d’être présent dans les véhicules Renault à partir de 2021)

Garder un esprit ouvert, être curieux et s’adapter aux changements à venir, sont les derniers conseils à nos diplômés qu’à pu adresser Franck CAZENAVE.

Au delà du parrainage, Franck CAZENAVE reste  une personnalité éclairante sur les évolutions à venir qui dépassent le monde l’automobile et qui auront un impact sur les organisations et les métiers de demain qui touchent aux services autour du véhicule. Nous trouverons certainement l’occasion de le faire revenir sur l’Université PARIS EST Marne la Vallée pour échanger avec nos nouvelles promotions.

bosch-2018-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s