Franck Cazenave, nouveau parrain de la licence OMSA

(article Journal de l’automobile Par Romain Baly, le 25/08/2017)
Le directeur Smart Cities de Bosch France succède à Richard Bouligny au poste honorifique de parrain de la prochaine promotion du cursus dédié au management des services de l’après-vente automobile de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Après Harry Salamon (Mercedes-Benz Vans France), Patrick Ferreira (groupe PSA), Francis Bartholomé (CNPA) et donc dernièrement Richard Bouligny, P-dg de Renault Retail Group, un autre grand nom du secteur automobile viendra prochainement s’ajouter au « tableau de chasse » des parrains de la licence OMSA de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. La direction de ce cursus dédié au management des services de l’après-vente a en effet convaincu Franck Cazenaved’accompagner ses élèves au cours de la prochaine année scolaire.

Ce titulaire de deux Mastères en achats et en intelligence économique, également Docteur en Sciences de Gestion, est devenu en l’espace d’une quinzaine d’années et son entrée dans le groupe Robert Bosch France une figure reconnue de son secteur. Après avoir occupé des fonctions aux achats, puis avoir assuré la direction marketing et innovation de l’équipementier, Franck Cazenave a été promu au début du printemps à la tête de la plateforme de recherches nouvellement créée du groupe, qui vise à rassembler sous un même toit des entreprises, des collectivités territoriales et des universités de France, d’Europe et du monde.

En marge de ses attributions professionnelles, Franck Cazenave est également connu pour avoir publié, en 2014, l’ouvrage Stop Google, dans lequel il s’interroge sur le devenir du modèle économique automobile, menacé par l’entrée en lice des acteurs de l’économie numérique. En outre, il est également président de l’organisation non gouvernementale Megacities Institute, dont l’objectif se rapproche fortement de la Smart Cities de Bosch en s’imaginant, là encore, telle une plateforme d’échanges et de réflexions ouverte à tous les acteurs.

 

Pour l’UPEM, ce parrainage est d’autant plus justifié qu’il se corrèle parfaitement avec le projet I-Site Future développé par l’établissement en compagnie de l’ENPC (Ecole nationale des Ponts et Chaussées), l’Ifsttar (Institut français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux) ou encore l’ESSIEE Paris (école d’ingénieur spécialisée en électronique et informatique). Un projet centré sur le thème de la ville de demain visant à la rendre plus économe en énergie, plus sûre et plus intelligente. Comme il est de coutume, Franck Cazenave accompagnera les étudiants au travers de multiples opérations.

voir l’article original (article Journal de l’automobile Par Romain Baly, le 25/08/2017)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s